Améliorez vos logiciels avec le pattern Etat


précédentsommaire

Conclusion

Dans cet article, nous avons détaillé les principes de fonctionnement du pattern Etat. Nous avons également vu plusieurs exemples d'utilisations possibles du pattern Etat, dans des domaines très différents de l'informatique.

Bien que différentes, ces applications possèdent un dénominateur commun: dans tous les cas, le pattern Etat a permis la décomposition d'un système dont l'exécution est parfois complexe en plusieurs états simples à comprendre. C'est là que réside tout l'intérêt du pattern Etat.

En ayant recours au pattern Etat, il devient possible :

  • de donner une représentation graphique de l'exécution du système (sous forme d'un automate)

  • de documenter précisément chacun des états du système (actions réalisées, comportement attendu, conditions d'invariant, transitions possibles, etc.)

  • de vérifier visuellement (voire prouver formellement) que le système ne comporte pas d'incohérences

  • d'élaborer des stratégies de test (tests unitaires: vérifier que le comportement de chaque état est conforme aux spécifications; test de recouvrement: élaborer une série de tests permettant de vérifier en un temps optimal chacune des transitions du système)

  • de faciliter la localisation des bugs (car 1 comportement = 1 état = 1 classe) en vue de les corriger

  • d'obtenir une promotion. En effet, en présentant des rapports détaillés, clairs, précis, richement illustrés de schémas et en mettant en place une application robuste, facile à maintenir et évolutive, vous augmentez vos chances d'attirer les faveurs de votre patron qui pourrait bien vous accorder l'augmentation que vous lui réclamez depuis si longtemps... ;-)



Cet article a également permis de montrer comment l'utilisation du pattern Etat pouvait s'intégrer dans le processus de développement (des spécifications aux tests), faciliter la maintenance et permettre une certaine évolutivité.

Remerciements

Merci à Miles, Nip, christopheJ, Ricky81, wichtounet et hiko-seijuro pour la relecture de cet article.



Téléchargement


précédentsommaire

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 Pierre Caboche. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.